Commons Josaphat, faire la ville (de Bruxelles) en commun !

Cet article a été repris et publié initialement sur le site Commons Josaphat

Commons Josaphat, une plate-forme indépendante d’habitants de quartier, de militants et d’associations. C’est une des initiatives emblématiques de reconquête de la ville par ses habitants en Europe.

Commons Josaphat a besoin du soutien des commoners pour faire valoir le travail accomplie au cours des deux dernières années auprès des autorités publiques à Bruxelles.

Apportez votre soutien en envoyant votre message directement au collectif.

Le projet de quartier en bien commun

Commons Josaphat veut construire une proposition de développement de la ville en bien commun sur la friche de l’ancienne gare de formation Josaphat. Un nouveau morceau de ville y sera développé dans les prochaines années. L’enjeu consiste à transformer cette réserve foncière, qui est une propriété publique, en territoire où s’érige une ville en bien commun, un quartier de ville imaginé et développé en partenariat public-citoyens. Notre proposition, résultat de deux an d’échange et de réflexion commune, est condensée dans ce document.

Commons Josaphat aujourd’hui

Le collectif continue à travailler dans un triple sens :

1. Occupation effective de la friche avec d’autres partenaires en vue de « faire » la ville, d’occuper déjà ses places et ses espaces en l’utilisant. L’accord sur les limites mises à l’utilisation des uns pour préserver l’utilisation des autres est un premier terrain d’expérience d’une nouvelle gouvernance ;

2. Développement d’un îlot « modèle » en commun. Cet îlot doit concrétiser la ville en commun (accessibilité au plus grand nombre sur le très long terme, décision collective sur les rentes foncières, intégration environnementale, économie solidaire et open source, une santé inscrite dans le dessin de la ville, ancrage dans les quartiers voisins…). Mais il doit être réaliste par apport aux nécessités des pouvoirs publics (recettes générées, temps de réalisation et quantités réalisées). Cet îlot doit servir de point d’évaluation à l’issue de la première phase du schéma directeur porté par la région ;

3. Construction du rapport de conviction politique :

  • En renforçant le soutien social à la proposition « Josaphat en commun » : soutiens des associations, des académiques, des intellectuels, des syndicats, des mutualités…
    En renforçant la coopération avec les riverains pour impliquer toutes les personnes concernées par ce morceau de ville dès aujourd’hui
    En améliorant les soutiens politiques classiques : obtenir le soutien des PS, MR, FdF, Ecolo, PTB et CDH ainsi que leurs pendants néerlandophones à l’échelle régionale et communale.

  • Nous reproduisons ici leur appel.


    Vous avez entendu parler de Commons Josaphat au cours des deux dernières années en organisant une action en partenariat, en participant à l’appel à idées pour le développement de ce futur quartier ou aux groupes de travail qui en sont issus.

    Peut-être avez-vous pratiqué la friche lors de l’actuel festival d’été ou encore en participant aux multiples conférences organisées autour de la possibilité de construire la ville en bien commun.

    Nous voulons aujourd’hui mettre en lumière ces soutiens, convergences, coopérations à la production de la ville en commun pour peser dans le débat public !

    Ce que vous pouvez faire ?

    Pour manifester votre soutien :

    Envoyez un mail à : ideascommonsjosaphat@gmail.com

    Des associations comme le BRAL, Pass-âge, le Rassemblement Bruxellois pour l’Habitat (RBDH), les Equipes Populaires de Schaerbeek, Santé-communauté -participation asbl….l’ont déjà fait. Des académiciens tels que Christian Laval ou Tine de Moor en ont fait autant. Ces soutiens seront repris sur le site internet de Commons Josaphat et appuieront la proposition dans le débat public.

    Pour participer à la construction des connaissances sur les communs déclinés à l’échelle de la production de la ville : envoyez un mail à : commons_jos_transversal@lists.entransition.be

    Pour vous engager et vous associer concrètement au projet de transition de la friche vers un quartier en bien commun. Venez aux prochains dimanches sur la friche (17 juillet ou 8 aout), à la prochaine assemblée générale le 28 aout ou inscrivez-vous sur la liste de diffusion des informations : communs-fest@lists.entransition.be

    Nous comptons sur votre retour d’ici le 28 aout, date de notre prochaine Assemblée Générale. Nous vous invitons à y déclarer vos soutiens lors de l’apéro organisé à 19.h30 !

    Publié le 06 sept. 2016