Archive pour juin, 2013

BarCamp partage de rushes et de vidéo en biens communs

Se déroulera le 4 octobre 2013, au Labo de l’édition 75005 Paris

Rendez-vous aux utilisateurs, aux réalisateurs et aux producteurs de documents multimédias pour croiser nos expériences de partage et de collaboration en matière d’archivage, de production, d’exploitation et de diffusion des documents multimédia.

Cette rencontre vise à aller de l’avant pour :

  • Identifier les ressources pour le partage et le remix de documents multimédia.
  • Imaginer les outils et les moyens à développer
  • Identifier et mettre en lien les personnes et les initiatives intéressées par le partage de rushs, d’outils, de savoir-faire pour la production multimédia.
  • Définir et programmer des expériences à réaliser, concrétiser des outils, rassembler et organiser des ressources pour la production multimédia

Partage des rushs en communs


La production documentaire offre une source peu exploitée de vidéo, d’images et de documents sonores. Pour chaque oeuvre documentaire produite, de nombreuses heures de rushs sont réalisées et une très grande partie ne sera que rarement utilisés. On peut estimer que pour chaque documentaire produit, plusieurs dizaines d’heures de rushs sont tournés pour 52 minutes de montage.

Or, la mise en commun de rushs pourrait multiplier les formes de collaborations telles les productions géographiquement distribuées, les créations adaptées aux contextes locaux, ou adoptant le point de vue de réalisateurs et d’utilisateurs multiples pour un même sujet ou contenu. De plus, le partage des rushs peut s’accompagner d’autres échanges : outils, savoir-faire, bonnes idées et finalement nouveaux projets de production.

L’idée que ces ressources puissent être partagées et remixées est à la base de projets comme Remix The Commons et SideWays et nous incite à inviter réalisateurs, producteurs et utilisateurs de contenus multimédias à explorer le chantier du partage et du ré-usage dans le champ de la vidéo documentaire.

Les difficultés rencontrées pour partager et utiliser de manière collaborative les contenus sont diverses. On peut en particulier citer les points suivants :

  • le stockage et l’archivage des documents ne sont généralement pas conçus pour permettre facilement l’accès aux rushs. Il est donc difficile pour les uns de savoir ce qui existe et pour les autres de faire savoir ce dont ils disposent. Les supports de stockages, jusqu’à il y a peu de temps ne permettaient pas d’accès à distance à l’information sur les documents et encore moins l’accès aux documents eux-mêmes.
  • la multiplicité des formats et des types d’encodage d’image et d’audio est un frein au partage et à l’ouverture des contenus. La réalisation d’une oeuvre documentaire exige une certaine uniformité, aussi bien en terme de qualité des sources, qu’en terme de compatibilité technique (format, logiciels et hardware).
  • les droits d’auteurs associés à chaque document ne sont pas facile à connaître, souvent peu ou mal définis, notamment parce que les rushs n’ont pas vocation à être mis en circulation. Qu’en est-il aussi des droits d’auteurs pour des documents qui n’ont pas encore été publiés par leur auteur ?
  • la crainte de voir utiliser des documents par d’autres avant même qu’ils aient pu être exploiter par leur auteur peut être aussi un frein au partage.

Quelques suggestions de pistes à explorer ensemble

  • Archiver
  • Du peer to peer à l’archivage massif en commun, quelles infrastructures pour stocker et donner accès aux contenus en toute sécurité et que ce mode de partage soit générateur de collaboration ?
    Sources d’inspiration
    Video sharing P2P : http://p2pfoundation.net/Video-Sharing_Network#P2P_for_Video-sharing
    Archiver la vidéo sur le web : http://archive.org

  • – Indéxer, classer etcataloguer
  • Comment permettre une identification fine des contenus de documents vidéo et audio par nature complexes ? quelles sont les index et les catalogues disponibles et utilisables ? Quels sont ceux que nous pouvons élaborer et ouvrir à la contribution dans une démarche collaborative ?
    Sources d’inspiration
    Ligne de temps (IRI) : http://www.iri.centrepompidou.fr/outils/lignes-de-temps/
    Popcorn (Mozilla) : http://popcornjs.org/ et https://wiki.mozilla.org/

  • – Licence
  • Quelle(s) licence(s) faciliterai(en)t le partage de rushes et de production, la diffusion et le ré-usage des contenus produits mais pas encore utilisés par leur auteurs ?
    Sources d’inspiration
    Peer Production License : http://p2pfoundation.net/Peer_Production_License

  • – Workflow
  • Quelles infrastructures pour faciliter le travail collaboratif tout au long du cycle de vie du document ? La transcription, la traduction, le commentaire des documents peuvent être réalisés de manière collaboratives, à distance afin de mettre à disposition des sources enrichies.
    Sources d’inspiration
    Amara : http://www.amara.org/
    Participatory Culture Foundation : http://pculture.org/

  • – HTML5, format et encodage
  • Quels sont les moyens d’enrichir l’expérience de l’utilisateur de document multimédia ? Passer de la vidéo au multimédia, relier des ressources à nos documents, permettre de suivre la trâce ou bien pouvoir remonter aux sources des documents originaux semblent être parmi les promesses des dernières générations du HTML.
    Sources d’inspiration
    Donald Duck Meets Glenn Beck est un remix créé par Jonathan McIntosh qui fait un usage de la balise html5

  • – Nouvelles écritures(transmédia)
  • Depuis de nombreuses années, nous explorons de nouvelles manières de raconter et de diffuser des histoires en utilisant les technologies que le web nous apporte. Le terrain d’exploration est encore vaste et le partage / remix des images est sans aucun doute une piste intéressante où il reste encore beaucoup à investiguer.
    Sources d’inspiration
    L’expérience du documentaire de Laetitia Masson, “The End, etc.”, donne une idée de mixage de vidéo à partir de mots clés (http://the-end.nouvelles-ecritures.francetv.fr/)

    Et après ?

    Lors du Barcamp, nous définirons les prochains rendez-vous qui permettront de poursuivre ce travail et notamment passer de la réflexion à l’action à travers les projets de productions et de hackathons autour du remix vidéo.

    Où ?

    Labo de l’édition
    2, rue Saint-Médard, 75005 Paris
    Tél : +33 1 83 64 89 00

    Le Labo de l’édition est un incubateur associé à un espace de coworking situé dans le 5e arrondissement à Paris, dédié aux professionnels de l’édition, ayant pour objectifs de soutenir les jeunes structures innovantes et d’accompagner les acteurs du secteur traditionnel dans leur adaptation aux enjeux du numérique.

    http://labodeledition.com/ @labodeledition

    Date et horaire

    Jeudi 4 octobre : 13:45 à 17h30

    Organisateurs/trices

    Benoît Cassegrain Sideways <benoit.cassegrain@web-reporter.net>
    Frédéric Sultan Remix The Commons <fredericsultan@gmail.com>
    Camille Pène Labo de l’édition <camille.pene@labodeledition.com>

    Programme

    13:45 à 14:00 Accueil
    14:00 à 14:15 Bienvenue, présentation des participants et inscription des ateliers et répartition.
    14:15 à 14:45 Premier set de 3 ateliers
    14:45 à 14:50 Rendu du premier set d’ateliers
    15:00 à 15:30 Deuxième set de 3 ateliers
    15:30 à 15:40 Rendu du deuxième set d’ateliers
    15:40 à 16:00 Pause
    16:00 à 16:30 Troisième set de 3 ateliers
    16:30 à 16:40 Rendu du troisième set d’ateliers
    16:45 à 17:30 Atelier : Comment allons nous plus loin ?

    Expériences

    Sideways – web-série documentaire participative et collaborative : http://side-ways.net
    Nous nous sommes posés cette question de la gestion, de la réutilisation et du partage des rushes au moment de l’élaboration de ce projet de web-série documentaire. Cette série met en avant des initiatives solidaires et innovantes insufflées par des personnes qui ont à coeur de partager leur vision. Une fois nos épisodes montés, une quantité importante de matière reste inutilisée et pourtant, tout aussi riche et pertinente. A nos yeux, il s’agit, quelque part, de gaspillage à la fois par rapport aux contenus mais aussi vis à vis de notre travail.
    Dans le cas de SideWays, la réutilisation des rushes peut s’effectuer de différentes manières : un remix des épisodes réalisés, une utilisation dans une nouvelle oeuvre ou encore en complément de travaux multimédias sur le web. Il nous a paru essentiel, au vu du sujet que nous traitons, de nous interroger sur cette gestion des images non-exploitées.

    Remix The Commons – plateforme de partage de documents sur les biens communs. http://remixthecommons.org
    Le défi de produire et remixer des documents qui traitent des biens communs, à la fois comme une notion, une idée, un paradigme et comme un vaste ensemble de pratiques sociales et culturelles, nous incite à expérimenter aussi bien dans les domaines techniques, logiciels, l’indexation et le catalogage, que dans les formes de travail collectif autour des documents médiatiques.
    Remix The Commons a ainsi développé un prototype de catalogue dont les spécifications sont proches du standard international Dublin Core et des classifications de documents fondées sur la description et les enjeux des biens communs. cela permet de rendre disponible le fonds documentaire de Remix The Commons pour le remix et toutes les formes de ré-usages que le numérique permet. La plateforme s’enrichit des nouvelles productions réalisées par les membres de notre communauté émergente.

    Pour participer

    S’inscrire sur le site du Labo de l’édition ou bien envoyer un message à :

      Benoît Cassegrain Sideways benoit.cassegrain at web-reporter.net
      Frédéric Sultan Remix The Commons fredericsultan at gmail.com
      Camille Pène Labo de l’édition camille.pene at labodeledition.com